Étienne Schneider au Conseil Affaires étrangères "Défense"

Le Vice-Premier ministre, ministre de la Défens, Étienne Schneider a participé au Conseil Affaires étrangères, en formation Défense, le 15 avril 2014 à Luxembourg.

En présence du secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, les ministres ont discuté de la crise en Ukraine et de son impact sur les politiques de sécurité et de défense en Europe. Dans ce contexte, la coopération UE-OTAN et la situation générale en Europe orientale ont été abordées en vue d’une réaction concertée se basant sur le dialogue politique et la stabilisation de la situation.

Développement des capacités militaires

La question du développement des capacités militaires a été traitée lors d’une réunion du Comité de gestion de l’Agence européenne de défense.

Les ministres ont ensuite entendu une présentation de la communication conjointe de la Commission européenne et du Service européen pour l’action extérieure sur la Stratégie européenne de sûreté maritime.

Le lancement de l’opération EUFOR RCA en République Centrafricaine a également été discuté. La discussion a permis de faire l’état des lieux des préparatifs pour l’opération et d’aborder le principe de la participation aux opérations en matière de politique de sécurité et de défense commune, ainsi que le financement de telles participations. À noter que le Luxembourg participera à l’opération EUFOR RCA par l’envoi d’un sous-officier au quartier général à Bangui.

Différents soutiens financiers du Grand-Duché

Lors de son intervention au sujet de la situation sécuritaire et humanitaire en République Centrafricaine, le ministre luxembourgeois de la Défense a fait part de sa profonde préoccupation. Étienne Schneider a tenu à saluer les efforts de la MISCA et des forces françaises sur place, et a rappelé les différents soutiens financiers du Grand-Duché à la réponse internationale à la crise. Enfin, le ministre Schneider a tenu à souligner que le Luxembourg, au niveau du Conseil de sécurité des Nations unies, a activement soutenu les efforts qui ont abouti à l’adoption, le 10 avril 2014, d’une résolution autorisant le déploiement de 12.000 casques bleus qui prendront le relais de la MISCA à compter du 15 septembre. "Étant donné la multiplication des forces et acteurs internationaux présents en Centrafrique, une approche coordonnée s’impose", a conclu le ministre.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes / Représentation permanente du Luxembourg auprès de l’UE

Dernière mise à jour